Formation en étiomédecine 2018

La formation en étiomédecine débutera à Grenoble avec le module 1 les 26-27 et 28 janvier 2018.

Elle s’étalera sur 2 années et sera animée par Sophie Lépine.

Les dossiers d’inscription doivent être renvoyés au plus tard fin décembre 2017.

L’admission implique nécessairement d’avoir déjà fait l’expérience d’un soin en étiomédecine.

 

L’étiomédecine, thérapie holistique causale

L’étiomédecine a été créée dans les années 80 par le Dr Jean-Louis Brinette. Il en a donné la définition suivante :

« L’étiomédecine est une méthode rationnelle de codification des maladies psychosomatiques. Elle est un outil théorique et thérapeutique recherchant l’origine des maladies. La recherche et le traitement sont énergétiques ».

Cette méthode d’accompagnement propose un outil concret pour appréhender le fonctionnement  psycho-émotionnel avec l’aide du pouls et de la verbalisation dans la synchronicité du soin énergétique.

C’est aussi un outil de développement personnel, accélérateur d’évolution et de transformation. Il réadapte et recentre l’individu sur son axe Yin-Yang dans le présent, tout en rééquilibrant le ressenti et la pensée (corps-esprit). Une des caractéristiques de l’étiomédecine est le lien d’empathie dans la relation patient-thérapeute, ce qui en fait une thérapie particulièrement affective.

La globalité de cette thérapie signifie que le travail s’effectue sur tous les étages : physique, éthérique, émotionnel, mental, spirituel, où l’homme apparaît comme une bulle atemporelle qui est la somme de ses informations fréquentielles, porteuse d’universalité, façonnée par ses interactions avec le monde extérieur dans lequel il se reflète.

« L’énergie est une information en mouvement.» JLB

J.L Brinette nous a transmis un langage/décryptage de la bulle globale sur le plan de l’information vibratoire de la cellule. La déprogrammation des mémoires cellulaires permet de libérer les freins, blocages, croyances et interférences qui empêchent l’équilibre. La libération et l’harmonisation du corps émotionnel par le drainage des peurs, des colères et des tristesses…redonne vitalité et adaptation.

Dans une cohérence de synchronicité qui découle de notre équilibre sur le fil du présent, la pratique de l’étiomédecine fait accéder à l’énergie de création en optimisant la réalisation personnelle.

L’exploration en conscience de nos plans subtils d’informations en mouvement développe progressivement une perception augmentée de nos dimensions, donnant un sens nouveau à la vie.

Dans tous les processus de libération qui peuvent engendrer l’autoguérison, la conscience dans le mouvement du décryptage de l’information, peut opérer tous les éclairages, naviguer dans notre monde intérieur en ouvrant les portes du microcosme et du macrocosme et de tous les possibles.

En outre, l’étiomédecine fait apparaître la spiritualité, non comme une croyance mais comme une physiologie du corps subtil qui nous est totalement propre. Comme un effet de loupe, l’esprit transcende la conscience dans l’ancrage cellulaire.

C’est pourquoi, l’étiomédecine fait partie de ces créations révolutionnaires de l’humanité, nous accompagnant à pousser le portail d’un nouveau paradigme de la conscience humaine.